Noël…


​Certains s’imaginent que l’Évangile se limite à porter le Royaume de Dieu au sens religieux et qu’il ne résout pas les problèmes humains. Mais il n’en est pas ainsi.
Ce n’est certes pas le Christ historique, ni le Christ tête de son Corps mystique, qui résout les problèmes. C’est « Jésus-nous », « Jésus-vous », « Jésus-moi »… C’est Jésus dans l’homme, celui-là même qui construit un pont ou trace une route, lorsque la grâce de Dieu est en lui…

Jésus est la véritable personnalité de chacun, la plus profonde.

En effet, tout homme, tout chrétien, est davantage fils de Dieu, c’est-à-dire autre Christ, que fils de son propre père.
C’est en tant qu’autre Christ, membre de son Corps mystique, que chaque homme apporte sa contribution spécifique dans tous les domaines : les sciences, les arts, la politique, les communications, etc. Et son efficacité sera d’autant plus grande s’il travaille avec d’autres hommes unis au nom du Christ.
Ainsi l’Incarnation se poursuit, une incarnation complète, qui concerne tous les Jésus du Corps mystique du Christ.

D'un discours préparé par Chiara Lubich (Fondatrice du mouvement des Focolari)

Budapest 16 septembre 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.